Comment manipuler un vinyle

Comment manipuler un vinyle ?

Posez le disque sur la platine, déplacez le bras de lecture, abaissez-le, et c’est parti ! Cela semble simple, mais savoir comment manipuler un vinyle correctement requiert certaines précautions

Prendre soin des disques vinyles est essentiel pour en prolonger la durée de vie et conserver la meilleure qualité sonore possible.

Découvrez nos dix conseils pour une manipulation convenable des vinyles.

10 conseils pour un bon maniement des vinyles

Ne vous inquiétez pas, vous n’avez pas besoin d’être un expert du monde analogique pour manier un disque vinyle correctement. Il suffit de respecter quelques règles de base qui deviendront vite une seconde nature.

1. Procurez-vous une platine solide chez un revendeur spécialisé

platine vinyle numérique

N’achetez pas de matériel bon marché sur Internet ! Et si vous héritez ou achetez d’occasion un tourne-disque ou un ancien jukebox à vinyle, faites-le au moins vérifier par un professionnel. 

La qualité d’une platine ne se mesure pas seulement à son prix, mais par le fait qu’elle soit correctement réglée et solidement conçue. Le reste est bien souvent secondaire.

2. Nettoyez les disques avant et après chaque lecture

Nul besoin immédiat d’une machine à laver les disques coûteuse. Une telle machine permet bien sûr de nettoyer correctement les microsillons, mais vous pouvez également faire nettoyer vos disques par un revendeur.

Sinon, il existe également des appareils de nettoyage manuels bon marché, comme par exemple les produits Knosti qui offrent de très bons résultats. 

Dans l’idéal, chaque disque devrait être nettoyé avec une bonne brosse à disques avant et après chaque lecture.

3. Gardez toujours l’aiguille propre

aiguille vinyle propre

L’aiguille (la tête de lecture située sur le bras de la platine) doit également être nettoyée régulièrement (après environ 10 à 20 lectures d’un disque). 

Pour ce faire, vous avez besoin d’une brosse à aiguille ou d’un nettoyant liquide pour aiguille approprié. 

Si possible, évitez les nettoyants bon marché, privilégiez plutôt ceux sans ou avec très peu d’alcool.

Un bon entretien du matériel est essentiel pour une bonne qualité d’écoute. Pourquoi écouter des vinyles si ce n’est pour apprécier un son pur et analogique ?

4. Ne touchez pas la surface rainurée avec vos doigts

Retirer le disque dans les règles de l’art s’apprend avec la pratique ! Lorsque l’on a pas l’habitude, ou pour les personnes ayant de petites mains, il peut être difficile de ne pas toucher la surface rainurée en retirant le disque de sa pochette.

De nombreuses personnes utilisent uniquement leur index et leur majeur, ou alternativement leur majeur et leur annulaire, pour pénétrer dans la pochette et toucher la zone centrale du disque où se trouve l’étiquette. 

Le pouce se place sur le bord du disque et c’est ainsi que l’on retire le disque de la pochette. Si vous n’y parvenez pas au début, dites-vous que c’est normal, c’est en forgeant qu’on devient forgeron !

Si vous n’y arrivez toujours pas, vous pouvez utiliser des gants en coton ou une pince à disques vendue dans un magasin spécialisé.

5. Ranger le disque dans sa pochette après la lecture 

ranger vinyle pochette

Cela fait également partie de la préservation de la qualité d’un disque au fil du temps. Ne laissez pas le disque sur la platine toute la nuit, et ce même si le lecteur est fermé. 

Nettoyez-le rapidement après chaque lecture et remettez-le dans sa pochette intérieure. Cela protège le disque de la poussière et de la saleté.

6. Utilisez une pochette intérieure doublée

De nombreux disques vinyles nouvellement sortis en sont déjà pourvus. Mais il existe également de nombreux disques plus anciens qui ont une pochette en papier imprimé dépourvue de film intérieur pour protéger le disque des rayures. 

Certains collectionneurs sont d’ailleurs prêts à débourser d’importantes sommes pour se procurer des disques historiques. Il est alors essentiel de savoir comment reconnaitre un vieux vinyle original.

Il vaut alors mieux se procurer de bonnes pochettes intérieures doublées au lieu de la pochette originale. La pochette imprimée d’origine peut généralement être glissée dans la pochette du disque de toute façon.

7. Protéger la pochette du disque avec une pochette extérieure

La meilleure façon de protéger une pochette de disque de la poussière, des rayures ou d’autres dommages est d’utiliser une pochette extérieure. 

Il en existe de différentes sortes : le plastique PP robuste, le PE plus souple et légèrement laiteux, puis les pochettes plus fines et généralement en plastique transparent, qui existent également en différentes variétés. 

En fin de compte, c’est une question de goût même si la manipulation diffère également. Les pochettes fines ont l’avantage de prendre moins de place sur l’étagère à disques. Celles avec rabat protègent également le LP lui-même des effets de la poussière.

8. Stockez les disques vinyles verticalement

stocker disques vinyles

Même s’il arrive parfois que les disques soient empilés, il vaut mieux éviter de les laisser ainsi durant de longues périodes. La meilleure façon de les stocker est à la verticale. C’est la seule façon d’éviter que les microsillons ne se déforment (ondulent) avec le temps.

9. Ne pas exposer les disques à la chaleur

Un disque vinyle ne devrait jamais être exposé à la lumière du soleil ou à une chaleur trop intense. Ainsi, lorsque vous ramenez le disque nouvellement acquis chez vous dans la voiture, ne le mettez pas sur la banquette arrière où le soleil peut l’éclairer.

À la maison, il doit être conservé à la température ambiante normale (environ 18-24°C) sur l’étagère à disques, qui ne doit pas être exposée au soleil ni se trouver à proximité immédiate du système de chauffage.

10. Nettoyer régulièrement la pièce d’écoute

En gardant la pièce où vous écoutez vos disques la plus propre possible, vous réduisez le dépôt de poussières durant la lecture. 

Par ailleurs, le fonctionnement d’un jukebox mal entretenu peut également engendrer le dépôt de poussières.

En effet, une couche de poussière souvent invisible est susceptible de se répandre sur le disque pendant l’écoute.