pourquoi ecouter vinyles anciens

Pourquoi écouter des vinyles ?

Peu d’industries ont connu une histoire aussi riche et mouvementée que celle du secteur de la musique. 

Au cours des 40 dernières années, le secteur musical a connu une quantité impressionnante de supports de diffusion de la musique. La majorité d’entre eux ont disparu ou sont voués à l’être. 

Un format connaît pourtant aujourd’hui une renaissance remarquée : le vinyle.

Pourquoi écouter un vinyle relève d’une expérience inégalée par les supports musicaux récents ?

Pourquoi le retour des vinyles ?

Une nostalgie culturelle

Le vinyle est avant tout un bel objet symbole d’une époque où tout semblait possible

Démocratisé dans les années 50 à 60 avec l’apparition des tournes-disques, le vinyle était avant tout synonyme de liberté et d’émancipation. 

Les hippies aux USA et les yéyés en France se remémorent avec nostalgie un temps de fête en musique !

Un couleur sonore unique

Côté son, le vinyle apporte également son lot de nostalgie. Même les plus jeunes générations connaissent le crépitement si caractéristique du disque en train de tourner sur son appareil.

Bien que différentes qualité sonores se soient succédé au fil des années, le disque vinyle 33 tours ou 45 se démarque par une bonne qualité sonore. Il est à noter que les propriétés acoustiques dépendent en grande partie du système hi-fi utilisé.

Pourquoi le vinyle revient aussi chez les jeunes ?

Les jeunes générations déclarent vouer une admiration pour le vinyle. Pourquoi un tel engouement pour un support qui était prisé par leurs grands-parents ?

Une première raison est une réaction aux formats toujours plus fuyants des supports de l’industrie musicale actuelle. En effet, qui ne préfère pas toucher du doigt l’objet de son plaisir musical ?

Un second motif est une mode qui nous vient tout droit des Etats-Unis. Les musiciens actuels, et particulièrement les groupes d’Indie Rock, sortent leurs nouveaux albums à la fois sur CD, en ligne mais également sur vinyle ! 

Les groupes de musique en France n’ont pas tardé à suivre ce mouvement, ne se limitant pas à certains courants musicaux. Les groupes de rap sont également friands de format qui rappelle les débuts du hip-hop avec les premiers DJ.

Qualité des nouveaux vinyles

Que valent au juste les vinyles récents ? Leur qualité est-elle fidèle à celle de leurs ancêtres des années 80 ?

Il n’est pas rare qu’un puriste déclare que le grain des disques sortis dans les années 2000 est moins travaillé qu’à l’époque… Plusieurs raisons expliquent cela.

Certaines maisons de disques rééditent des albums sur vinyles seulement dans l’espoir de surfer sur cette “nouvelle” mode.

Malheureusement pour les auditeurs, ces dernières se contentent bien souvent de graver le son numérique compressé sur le vinyle. Cela permet un gain de temps et d’argent.

Les fabricants misent sur le fait que l’auditeur final ne remarquera pas la différence, et cela se vérifie la plupart du temps. Une oreille affûtée peut toutefois remarquer la différence.

Il est à souligner que certains artistes tiennent à conserver une qualité sonore fidèle aux anciens vinyles. C’est par exemple le cas de Jack White, qui milite pour la commercialisation d’une musique non compressée conservant ainsi toutes ses qualités.

Pourquoi écouter en vinyle ?

Qui n’a jamais pris le temps de mettre en place l’écoute d’un disque vinyle ne peut connaître le plaisir de ce rituel sacré.

Depuis l’achat jusqu’à l’écoute, une multitude d’étapes permettent de faire ressortir l’âme même du disque et permettent d’en apprécier que plus fortement la valeur.

Bien souvent, l’emballage du disque est déjà en soi une œuvre d’art. Les Pink FLoyd ou les Beatles nous ont prouvé l’importance d’une belle pochette.

Sortir le vinyle de son emballage, le poser délicatement sur le tourne-disque, placer le diamant sur le bord… Tous ces petits gestes constituent l’essence même d’une expérience d’écoute réussie !

Pourquoi on aime les vinyles ?

L’âge d’or des vinyles coïncide également avec ce que beaucoup considèrent comme les meilleures années musicales du XXe siècle.

La naissance du Rock’n Roll, l’apogée des big bands, le funk ou encore le disco ont en commun d’avoir été écouté sur vinyle par des générations de passionnés. Reconnaître un morceau de jazz sur vinyle est un plaisir difficilement descriptible !

Au-delà de ce qu’il représente en termes de qualité musicale, le disque vinyle constitue également un objet d’art en soi. Savoir comment manipuler un vinyle est une aptitude qui s’acquiert avec la pratique.

Les dimensions de la pochette offrent l’occasion de créer un design unique et de se démarquer dès la couverture. 

Pourquoi le vinyle est meilleur ?

Certains reconnaissent qu’écouter de la musique sur des disques vinyles est la meilleure façon d’obtenir une haute qualité sonore. 

D’autres préfèrent la possibilité d’écouter de la musique avec leur téléphone et sont moins préoccupés par la qualité du son. 

La plupart des audiophiles s’accordent à dire que les disques vinyles offrent la meilleure qualité sonore par rapport à d’autres supports. 

Finalement, le seul défaut que l’on pourrait trouver aux vinyles serait de ne pas tenir dans la poche !

Vinyle ou cd, quel est le meilleur support ?

Bien que cela dépende grandement du soin que l’on y porte au fil des années. Le vinyle résiste généralement moins bien à l’usure du temps par rapport au CD.

Lorsqu’un disque vinyle n’est pas entretenu correctement, vous pouvez réellement entendre la présence des impuretés à sa surface

Non seulement elle sera perceptible à l’oreille, mais elle risque également d’endommager les sillons du disque.

Ce qui compte, c’est la richesse du son. Qui a déjà assisté à une symphonie en direct peut témoigner de la richesse sonore associée. 

Vous pouvez presque ressentir la musique tout en l’écoutant. L’enregistrement d’un disque vinyle est ce qui s’approche le plus de la reproduction de cette richesse.