comment reconnaitre jazz

Comment reconnaître le jazz ?

Le jazz fait partie de ces styles de musique incontournables qui ont marqué l’histoire.

Ce genre musical n’a cessé de se renouveler et présente aujourd’hui encore des formes diverses pour le plus grand plaisir des mélomanes.

Quelles sont les principales caractéristiques du jazz ? La réponse dans cet article.

Comment reconnaître le jazz ?

Un son unique, l’improvisation, le swing et le rythme syncopé sont les principales caractéristiques de la musique de jazz. L’improvisation décrit le fait qu’un musicien invente ce qu’il joue, à partir du thème du morceau, mais également parfois sans aucune directive.

Comment identifier le style jazz ?

Vous reconnaissez probablement le jazz lorsque vous l’entendez, mais comment le décrire ?

Parmi les traits caractéristiques de la musique de jazz figurent l’improvisation, un son typique, le swing et la syncope.

L’improvisation

On parle d’improvisation lorsqu’un musicien imagine ce qu’il va jouer, le plus souvent à partir de la mélodie ou de la suite d’accords du morceau, mais parfois aussi sans la moindre contrainte.

Le son unique 

Il est créé par le nombre de notes, par un certain style, par le tempo et par le rythme. Il est également le fruit d’astuces telles que les diverses techniques de respiration des joueurs d’instruments à vent ou la traction des cordes de la guitare.

Le swing

On appelle « swing » le moment rythmique implacable du jazz qui fait avancer les musiciens et sur lequel on a envie de se mettre à danser ou au moins de taper du pied.

La syncope 

La syncope décrit la façon de placer les notes avant ou après le battement, c’est-à-dire de s’écarter du temps régulier. C’est ce qui confère à la musique son « drive ». 

C’est principalement grâce à la syncope que le jazz sonne si différemment de la musique classique ou la musique pop avec leurs rythmes plus uniformes.

Quels sont les trois principales caractéristiques du jazz ?

Un rythme distinctif

Les rythmes de jazz classiques sont connus pour le balancement de leurs croches, qui mettent l’accent sur la première note d’une paire de croches, tout en rendant la seconde note plus légère, car elle  » balance  » vers la note qui suit. Le latin jazz, qui est fondé sur la musique des Caraïbes, ne balance pas, mais intègre des motifs syncopés, fréquemment tirés des racines afro-cubaines.

L’improvisation

L’esprit d’improvisation rassemble quasiment toutes les variétés de musique de jazz. Tous les musiciens d’un groupe de jazz – des instrumentistes en chef aux musiciens de la partie rythmique et aux chanteurs principaux – sont appelés à improviser au cours d’un morceau de musique de jazz.

Une harmonie particulière

Le jazz utilise très peu les triades de trois notes qui sont typiques de la musique pop, country et folk. 

La tonalité de l’accord de septième figure dans presque la totalité des accords de jazz, et nombre d’entre eux contiennent des tensions (par exemple, des neuvièmes, des onzièmes et des treizièmes).

Quels sont les instruments utilisés dans le jazz ?

Trompette 

Les trompettes sont bien connues dans la musique de jazz pour leur capacité à créer ce son clair et énergique qui fait la réputation du genre. Vous constaterez souvent que les trompettes peuvent également être remplacées par des cornets, car ils offrent également ce son clair.

Saxophone

Le saxophone est l’un des instruments de jazz les plus courants, et le saxophone est généralement l’instrument qui vient à l’esprit lorsque l’on pense à un groupe de jazz. 

Les saxophones existent en plusieurs tailles (si vous ne le saviez pas déjà), qui ont tous des sons et des notes légèrement différents. La taille la plus courante est l’alto, suivie du ténor. 

Clarinette 

La clarinette n’est peut-être pas aussi spectaculaire ou imposante que le saxophone ou le trombone, mais elle a joué un rôle majeur dans le développement de la musique jazz

Certains affirment que la clarinette a eu un impact significatif sur l’impact et la popularité du jazz, notamment aux débuts du jazz dans des métropoles comme la Nouvelle-Orléans. 

Piano 

Le piano est un instrument polyvalent que l’on retrouve dans de nombreux genres musicaux différents à travers le monde. La polyvalence de l’instrument en fait un choix parfait pour le jazz.

Batterie 

La batterie a toujours une place importante dans le jazz, car le rythme et le son de la batterie font intégralement partie de la culture historique de la genèse et de l’évolution de la musique de jazz. 

La batterie est principalement la section rythmique de l’ensemble de jazz, et englobe la grosse caisse, la caisse claire et les cymbales.

Trombone

Le trombone ajoute une dimension théâtrale à un groupe de jazz et, en raison de la taille de l’instrument, il est souvent l’un des éléments les plus connus d’un groupe de jazz. 

Le trombone a été introduit dans le jazz à l’époque du Dixieland Jazz comme instrument d’appoint pour le Dixie Group. En fait, le trombone s’est vraiment imposé dans le jazz dans les années 1930, où il a atteint le sommet de sa popularité dans ce milieu. 

Contrebasse 

La contrebasse est un grand instrument puissant au son distinct et unique. La contrebasse est en fait plus grande que le violoncelle, ce qui oblige les musiciens à se tenir debout pour en jouer.

La guitare électrique 

Au fil du temps, la musique de jazz s’est actualisée et a évolué avec son époque. On trouve à présent souvent des guitares électriques dans les formations de jazz. 

Comment expliquer le jazz ?

Le jazz est un vaste style de musique marqué par des harmonies sophistiquées, des rythmes syncopés et une importance particulière attachée à l’improvisation. 

Les musiciens noirs de la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, ont élaboré le style de jazz au début du XXe siècle. 

Longtemps reconnue comme l’une des grandes capitales musicales des États-Unis, la Nouvelle-Orléans a développé une solide réputation de ragtime et de blues. 

Les premiers musiciens de jazz comme Jelly Roll Morton et Louis Armstrong se sont inspirés de ces formes de blues et de ragtime et ont improvisé sur elles, ce qui a conduit à un tout nouveau style de musique américaine.

Le jazz s’est ensuite rapidement propagé dans toute l’Amérique et la ville de New York est vite devenue la capitale du jazz en Amérique et dans le reste du monde. L’essor du support vinyle n’est pas étranger à la propagation rapide du jazz. Le jukebox vinyle dans les années 60 était présent dans de nombreux cafés et bars dansants.

La forme musicale a ensuite évolué pour embrasser les standards de la musique populaire, la musique modale, la pop, le rock, le funk et même de vrais morceaux d’avant-garde.

Quels sont les grands musiciens de jazz ?

Parmi les grands noms qui ont marqué l’histoire du jazz, voici les 10 légendes incontournables de ce style musicale unique :

1. Louis Armstrong

Louis « Satchmo » Armstrong est vraisemblablement la légende du jazz la plus célèbre au monde. Des tubes comme « A wonderful World » et « Hello Dolly » le rendent incontournable en tant que trompettiste et chanteur

En dehors de la scène, l’engagement d’Armstrong en ce qui concerne les droits civiques et l’égalité des droits a fait en sorte qu’il soit très bien accepté par ses fans et par la population.

2. Ella Fitzgerald

Ella « First Lady of Jazz » Fitzgerald a imposé non seulement de nouvelles normes pour chanter le jazz avec des éléments de scat, mais elle a aussi atteint une grande célébrité et une grande reconnaissance grâce à ses songbooks et à ses nombreuses co-productions avec tous les grands du jazz.

3. Dizzy Gillespie

John Birks « Dizzy » Gillespie a été la cheville ouvrière du bebop. Avec Charlie Parker et Thelonious Monk, Gillespie s’est vite retrouvé à la tête du bebop avec sa trompette courbe. 

L’humour de Gillespie et sa participation aux élections présidentielles américaines sont restés célèbres jusqu’à présent.

4. Miles Davis

Miles Davis a façonné un jazz moins frénétique que de coutume, avec peu de longues notes. À la recherche de Dizzy Gillespie et de Charlie Parker, le tout jeune Davis s’est rendu à New York. 

Il est intégré au quintette de Parker et le suit sur la côte ouest pour jouer avec lui le bebop alors naissant.

5. Charlie Parker

Charlie « Bird » Parker est reconnu comme l’un des précurseurs du bebop. Avec ses groupes, Parker a très vite atteint une notoriété internationale et est devenu légendaire de son propre vivant. 

Son album « Kind of Blue » est un pilier de l’histoire du jazz. Son essor rapide et sa consommation abusive de drogues ont coûté la vie à ce précurseur du jazz moderne à l’âge de 35 ans à peine.

6. Benny Goodman

Benny « The King of Swing » Goodman a été la personnalité clé de l’évolution du jazz, en particulier du swing. 

C’est à partir de la musique jadis « noire » des quartiers rouges des États-Unis que le swing a débuté Goodman constitua pour la première fois un groupe dans lequel la couleur de peau et la provenance ne jouaient aucun rôle. 

La percée de Goodman est souvent assimilée aujourd’hui au début de la musique swing.

7. Duke Ellington

Edward « Duke » Ellington a connu ses plus beaux succès en tant que compositeur et pianiste. Son caractère raffiné et ses excellentes manières étaient contrastés par un traitement sévère et autoritaire de sa famille et des membres de son groupe. 

Dans ses œuvres, Ellington a expérimenté de nombreux styles musicaux et de jeunes musiciens. Ellington est qualifié de modèle et d’inspiration par de nombreux jeunes artistes.

8. Billie Holiday

Billie « Lady Day » Holiday est, avec Ella Fitzgerald, l’une des chanteuses de jazz les plus populaires de tous les temps. Sa vie a été marquée par la consommation de drogues, la violence et les passages en prison. 

Les prestations scéniques pleines d’émotion de Holiday ont fait oublier au public les frasques de la chanteuse.

9. Count Basie

William « Count » Basie a commencé sa carrière comme pianiste dans le théâtre local. Basie mettait de la musique sur les films muets et apprenait rapidement combien l’improvisation et la liberté de jeu pouvaient être séduisantes pour la musique. 

Même si Count Basie a eu un peu moins de succès qu’Ellington ou Armstrong, son œuvre a été décisive pour le développement du jazz et des genres voisins, ainsi que pour celui d’autres musiciens comme Frank Sinatra et Sammy Davis Jr.

10. Benny Carter

Benny « The King » Carter était l’un des plus grands joueurs de saxophone alto. Carter brillait également en tant qu’arrangeur, pianiste, trompettiste, et acteur dans des productions hollywoodiennes. 

Le saxophoniste alto est demeuré dans la mémoire de ses fidèles comme « The King ». Carter faisait partie de la crème de la musique de jazz, mais il n’a pas pu atteindre une grande renommée auprès du grand public.